Le régime du repas unique : un atout pour perdre du poids ?

regime repas unique

Le régime du repas unique  a comme principe d’éliminer l’un des deux principaux repas. Par conséquent, l’apport calorique est diminué et, on perd du poids ! La plupart du temps, c’est le petit déjeuner qui est supprimé et est réduit à un café sans sucre. L’apport calorique varie suivant la composition du menu restant.

Pour ce régime, il n’y a aucun privation alimentaire ni aucune limitation sur les quantités. En revanche, le grignotage est interdit. Certaines  personnes suivent ce régime cinq fois par semaine. En général, pendant le week-end, ils dévorent tout, par conséquent ils prennent du poids. Ainsi, ils essaient de le perdre dès le lundi suivant.

Les atouts du régime repas unique

En suivant ce régime, la réduction énergétique existe  car le sujet avale moins de calories. Par conséquent, il perd du poids. En général, on conserve le repas convivial pris en famille. Comme le sujet a le droit de manger tous ce qu’il veut, il ne ressent pas la sensation de frustration qu’on ressent dans d’autres régimes. Pour ceux qui sont obligés de faire fréquemment des repas d’affaires copieux, ce régime les permet de maintenir leur poids.

Les points faibles du régime repas unique

Contrairement à trois repas, un seul par jour n’est pas suffisant pour couvrir les besoins quotidiens de l’organisme. C’est au niveau des nutriments non énergétiques que la carence risque d’être la plus élevée tels vitamines, fibres, sels minéraux et oligo-éléments Ce n’est pas rare de constater que ce repas peut apporter presque autant de calories que les repas ordinaires.

En effet, un seul repas par jour fait plus grossir qu’une alimentation fractionnée sur la journée. La sensation de faim est exaspérée par l’attente de ce repas unique. De plus, ces longues périodes de jeûne favorisent la perte de protéines qui sont brûlées afin de fabriquer du sucre. Ainsi, le sujet perd un peu de masse musculaire, cependant le repas suivant favorise plus le stockage des graisses. Sur le plan nutritionnel, ce régime est très déséquilibré. Il est fortement déconseillé chez les adolescents, les personnes dépressives ou à tendance dépressive, les diabétiques ainsi que les patients qui souffrent de problème cardio-vasculaire

Partager