Tout savoir sur le régime de fruits et le régime dissocié

regime-fruits

Le régime de fruits est encore très pratiqué de nos jours. De nombreuses personnes en sont fans. En effet, ce régime donne l’illusion d’épurer, mais aussi de ressourcer l’organisme. Il s’agit de suivre une cure de fruits sans autres apports alimentaires pendant un laps de temps plus ou moins long : en général, un ou deux jours par semaine, voire huit jours d’affilé ! Vous êtes libre de choisir le fruit, toutefois, il faut en consommer le même type au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner. Il est conseillé de beaucoup boire au cours de la journée. Vous avez le choix entre l’eau, le thé ou les infusions.

Les atouts du régime fruits

Comme la plupart des gens aiment les fruits, ce régime pauvre en sel s’avère agréable. En effet, les fruits sont riches en fibres et minéraux ainsi qu’en vitamine. On n’éprouve pas la sensation de faim, étant donné que la quantité de fruits à consommer est illimitée. Il n’est pas difficile de suivre ce régime, même sur le lieu de travail. De plus, la participation du patient est réduite au maximum.

Les inconvénients du régime fruits

Certes, le regime de fruits est un régime pauvre en sel et riche en fibres, minéraux et vitamines, toutefois il reste un régime déséquilibré et carencé. En effet, on ne trouve pas ni de protéines, ni du calcium dans les fruits. Ils ne contiennent non plus ni d’acides gras essentiels, ni de vitamines liposolubles.

Ainsi, si on suit ce régime durant plusieurs jours, on s’expose à une carence protidique majeure, c’est-à-dire une perte musculaire, ainsi qu’à une hausse des triglycérides. Il n’est donc pas certain que le résultat sur la balance sont sensibles, en sachant que les fruits apportent en moyenne 12% des glucides. En cas de pathologie digestive, le régime de fruits est déconseillé.

Le régime dissocié

Créé à la fin des années 30, le régime dissocié est devenu une tendance durant les années 50. Il s’agit du célèbre régime Antoine dont l’idée est de manger qu’un seul type d’aliment pendant toute la journée, à savoir : viande, fruit, laitage, poisson, etc. En général, il se fait sous forme de cure plus ou moins longue et l’apport calorique est variable. En principe, le régime dissocié est toujours hypocalorique, car une certaine satiété liée à la consommation exclusive d’un seul type d’aliments, au cours d’une même journée, apparaît rapidement.

Ainsi, un phénomène d’autolimitation instinctive des prises alimentaires se produit. Le régime dissocié est connu sous divers noms tels Antoine ou encore Shelton. On peut aussi trouver plusieurs versions de ce régime. Pour certains, il est recommandé de manger un aliment unique à chaque repas au lieu d’un aliment unique par jour. Pour d’autres, ils dissocient les aliments glucidiques et les aliments protidiques.

Les points forts du régime dissocié

Simple à appliquer, le régime dissocié ne demande aussi que peu d’effort et de volonté. En effet, le sujet ne ressent pas trop la sensation de faim car il peut manger à n’importe quel moment, toutefois, il ne peut pas manger tous ce qu’il veut. L’appétit diminue que d’habitude car le sujet ressent vite la sensation de satiété due au manque de variété.

Les points faibles du régime dissocié

Sur les plans vitaminiques, protidiques et calciques, le régime dissocié est très déséquilibré. Les apports sont en général corrects sur l’ensemble de la semaine. Par ailleurs, il entraîne une grande fatigue. La perte du poids, qui résulte de la perte d’appétit est du à la diminution de la ration. L’amaigrissement se fait sur la masse graisseuse mais aussi sur la masse musculaire. En suivant ce régime, le sujet ne change rien à ses habitudes alimentaires, il ne corrige non plus les erreurs nutritionnelles qui sont les causes de son excès de poids.

Dès la reprise d’une alimentation normale, on ne peut pas éviter la reprise de poids. Sur le plan psychologique, le rythme alimentaire normal est entièrement brisé. Il n’est pas possible d’avoir un repas convivial en famille ou entre amis. Même en l’absence de pathologie médicale, il est déconseillé de suivre ce régime jugé dangereux pour la santé, qu’il soit sur le long terme comme à court terme. Il est également déconseillé de suivre un régime basé exclusivement sans poisson pendant une semaine, car il provoque de graves déséquilibres métaboliques.

Partager