Le regime californien on l’adopte oui ou non ?

regime californien

Le regime californien est l’un des rares régimes qui vous permet de garder la pêche et d’éviter de nombreuses carences. Généralement, les régimes imposent l’élimination totale des glucides et lipides, mais le régime californien n’est pas un régime de privation totale, au contraire il permet de manger de tout et bien, et évite l’effet yoyo avec sa dernière phase.

Le regime californien, pour qui ?

Ce régime est pour les petites gourmandes, pour les patientes et celles qui ont objectif minceur à atteindre sur le long terme. C’est-à-dire que le regime californien ne fait pas partie des régimes de 3 à 4 jours qu’on adopte pour une occasion spéciale ou une tenue spéciale.

Les étapes du regime californien

avis regime californienCe régime comporte trois phases, dont la première dure 10 jours, phase d’amaigrissement. La deuxième consiste à ramener l’organisme à un rythme plus équilibré de nourriture, puis la troisième phase permet de dépasser la phase régime pour l’instaurer en tant que style de vie.

Régime californien phase 1 :

Cette phase qui dure 10 jours représente une phase de désintoxication pour le corps, elle interdit le sucre (les fruits inclus) et les édulcorants (aspartames). Une journée type dans cette phase doit contenir au petit déjeuner dans une assiette de 18 cm: 25 % de céréales et 75 % de protéines ou dans un bol de 50 cl, 50% de laitage et 50% de céréales. Au déjeuner, dans une assiette de 23 cm : 40 % de protéines et 60% de légumes du premier groupe. Au dîner, 30 % de protéines, 20 % de céréales et 50 % des mêmes légumes.

La phase 2 du regime californien :

Une journée type de cette phase du regime californien qui doit durer jusqu’à l’obtention du poids recherché, est pareil à la première en ce qui concerne le petit déjeuner. Les deux autres repas sont répartis ainsi: un quart de protéines/laitages, un quart de fruits, un quart de céréales et un quart de légumes.

Phase 3 :

Cette phase est la phase de stabilisation, elle est pareille à la deuxième sauf qu’elle nous autorise des petits moments de plaisir de temps en temps.

Partager