Comment éliminer la prise de poids après les fêtes ?

Durant les fêtes, on est souvent tenté par les plats copieux, les boissons ou encore les desserts très sucrés, si bien qu’on oublie la prise de poids. Après les petits excès, il est important de se reprendre en main et de trouver les astuces minceurs pour éliminer cette prise de poids. Voici quelques méthodes qui pourront vous aider à vous débarrasser de ces kilos en trop.

3 conseils pour perdre le surpoids festif !

 

  • Reprendre un mode d’alimentation équilibrée

Après les fêtes, il faut éviter de se laisser aller. Il est assez difficile de reprendre le quotidien si vous avez été habitué à manger équilibré. Pourtant, il faudra y retourner, non seulement pour que votre poids ne monte pas en flèche, mais aussi pour que le corps s’alimente de manière plus variée et plus saine. Il faut bien comprendre que lorsqu’on parle de repas de fête : sucre, graisse, farine, et petites bulles sont à l’honneur.

  • Il faut bouger son corps

Il ne faut pas le nier, on est tous fatigués après les fêtes et on devient un peu fainéant. Mais c’est l’heure de bouger si vous voulez perdre la prise de poids après les excès festifs. Il existe des exercices amusants à faire ou déstressant. Si vous avez des enfants qui aiment les jeux vidéos pourquoi ne pas les inviter à jouer des jeux qui font bouger comme le Wii tennis. Courir un peu, faire le grand ménage, aller faire les courses à pied, l’important est de trouver un moyen efficace de faire bouger son corps.

  • Déculpabiliser et éviter les régimes drastiques

2 ou 3 kg en trop ce n’est pas du tout une raison pour s’en prendre à soi-même et soumettre à son corps un régime restrictif très strict. En étant dans un tel état, vous ne ferez qu’augmenter votre stress. Il est pourtant important que le corps se remette de ces quelques jours très mouvementés et évite toute frustration. Le mieux est de ne pas se focaliser sur ces quelques kilos qui après quelques semaines de repas bien équilibré et d’exercices, disparaîtront et plutôt que vous ne le croirez.

Partager